Accueil » Artiste » Saint Vaast de Longmont, une belle église et de belles rencontres

Saint Vaast de Longmont, une belle église et de belles rencontres

Bonjour à toutes et à tous,

La fête médiévale de Saint Vaast de Longmont est un évènement qui a lieu tous les 2 ans au pied de l’église.

Voici quelques photos avant de vous faire une description plus détaillée…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pascale, du comité des Festivités Valmontoises nous a accueillis au pied de l’église romane du village. Nous avons pu rencontrer les autres exposants et les associations présentes samedi soir autour d’un repas convivial. Les compagnons de la chouette et surtout leur bourreau nous ont fait forte impression! Retrouvez les en cliquant ici.

L’église Saint-Vaast de Saint-Vaast-de-Longmont est une église catholique paroissiale située dans l’Oise. De style roman, cette église est architecturalement plus proche de celle de Rhuis que de celle de Morienval, et sa construction a commencé vers l’an 1100. Elle était associée à un prieuré dépendant du prévôt d’Angicourt et du domaine de l’abbaye Saint-Vaast. Par ailleurs, le patronage de l’église est un indicateur de l’ancienneté de la paroisse. L’église primitive, qui n’était donc probablement pas la première église en ce lieu, se composait d’une nef rectangulaire et non voûtée, d’une première travée de chœur aujourd’hui voûtée d’ogives, moitié moins large que la nef, et d’un chevet en cul de four. À l’exception de ce dernier, ce bâtiment s’est conservé jusqu’à nos jours, bien qu’ayant subi quelques modifications. Les premières ont eu lieu quelques décennies après la construction seulement, vers 1120/1130, et ont porté sur l’adjonction d’un bas-côté et d’une chapelle au nord, assez similaire au chœur d’alors. Peu avant le milieu du siècle, les façades nord et sud ont été consolidées par de nouveaux contreforts en leur centre, et le portail a été refait. Puis, vers 1160/1170, le chevet initial a été démolie et remplacée par une seconde travée du chœur, de plan carré également, et un nouveau chevet en hémicycle a été construit. Il se distingue du premier notamment par sa voûte d’ogives quadripartite, et est percée de trois baies. Au XVIe siècle, le bas-côté nord a été presque entièrement rebâti, les baies de la façade sud ont été refaites, et un contrefort à l’extrémité sud-est a été reconstruit. Le porche qui dissimule malheureusement pour partie le portail occidental a été ajouté à une époque indéterminée. Ce portail en anse de panier est surmonté d’un quadruple archivolte en pointe-de-diamant, d’une envergure assez importante. Le clocher s’élève au-dessus de la première travée du chœur et est remarquable pour le décor raffiné des baies géminées sur chacune des faces des deux étages supérieurs. Elles présentent des chapiteaux et des colonnettes sculptées. Au premier de ces étages, les baies ont été bouchées en 1669 pour des raisons de stabilité, ce qui ne fut pas favorable à l’esthétique. Le motif en fut sans doute le poids de la flèche octogonale en pierre, entourée de quatre pyramidons aux angles. Le clocher ne contient qu’une unique cloche, datant de 1789. L’église a été classée monument historique par arrêté du 25 mai 1883.

Source : Wikipédia

2 réflexions sur “Saint Vaast de Longmont, une belle église et de belles rencontres

Les commentaires sont fermés.